11 mars 2010

Mort subite du nourrisson

Le travail de doula ne se cantonne pas à la grossesse et à l'accouchement. Elle accompagne aussi la famille pendant les premiers mois de vie du ou des nouveaux nés.
Il arrive que ces nouveaux nés meurent , et souvent on parle de la mort subite du nourrisson qui est une des causes possibles mais pas la seule. On ne sait pas encore expliquer de façon sure quelle est la cause réelle de la mort dans ce cas là mais récemment des équipes ont fait des découvertes qui peuvent expliquer certaines causes, car il semblerait qu'il puisse avoir différents cas de figures.
Savoir et comprendre est essentiel pour pouvoir accompagner de façon efficace.

La mort subite serait due à l'activité exagérée du nerf vague, qui ralentit la fonction cardiaque, selon une étude multidisciplinaire de la faculté de médecine de l'université de Strasbourg ( cf l'article du Monde) dont voici quelques extraits :

"L'originalité et l'intérêt majeur des travaux strasbourgeois résident dans la perspective d'un diagnostic précoce des risques courus par le nouveau-né, grâce à l'examen d'un simple échantillon sanguin et d'un traitement préventif, puisque les médicaments existent", a indiqué mercredi le professeur Pascal Bousquet, directeur du laboratoire de neurobiologie et pharmacologie cardiovasculaires.

"L'examen des échantillons a permis de découvrir sur les premiers une augmentation importante des récepteurs spécifiques à l'acétylcholine, la substance produite par le nerf vague, qui assure la transmission de l'influx nerveux. Le nerf vague, qui contrôle le fonctionnement du cœur, agit comme un frein cardiaque. S'il fonctionne exagérément, il peut mener à des ralentissements très importants du rythme cardiaque, voire à des arrêts cardiaques, explique le professeur Bousquet."

D'autre part, une équipe américaine a mis en évidence l'implication de la sérotonine (cf article de naitre et vivre) dont le taux serait plus bas chez les nouveaux nés morts par mort subite. Cette sérotonine permet de passage d'information nerveux au niveau du cerveau, en particulier dans la zone régulant la température du corps, la respiration et le rythme cardique entre autres fonctions. Une dimunition de cette hormone serait liée une moins bonne capacité de réaction en cas de manque d'oxygene ou d'exces de gaz carbonique, comme cela peut arriver quand l'enfant dort sur le ventre ou se retrouve tête sous la couverture. Le reflexe d'éveil serait amoidri par cette diminution d'hormone.

Posté par megaptera à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Mort subite du nourrisson

Poster un commentaire